une lesbienne vraiment fatale

tumblr m7zp8vFjvT1r2sq95o1 500 300x199 une lesbienne vraiment fataleJe m’en souviens comme si c’était hier, et pourtant ça ne date pas d’hier. J’ai maintenant 40 ans, et cette histoire remonte à mes 20 ans.

A cette période, je venais de sortir des études et de trouver mon premier appartement. La voisine très agréable avec moi recevait toujours des femmes, nombreuses, peut être même trop, c’est comme cela que j’ai compris qu’elle était lesbienne.

Au lieu de m’en offusquer, j’en mouillais ma culotte. Elle s’en est vite rendu compte à voir mes sourires coquins, mais aussi mon visage devenir rouge à chaque fois que je la croisais.

Un jour elle m’a donc proposée de venir chez elle pour partager quelques crêpes au moment de la chandeleur. Il n’y a pas que les crêpes que nous avons partagés.

Après notre premier thé et nos deux premières crêpes au nutella chantilly, oui nous étions gourmandes. Elle me demande si j’ai déjà eu des rapports sexuels avec des aliments.

Elle ouvre son chemisier pour me laisser regarder sa magnifique poitrine et y dépose une pleine cuillère de nutella sur son sein gauche et une noix de chantilly sur le droit.

Elle me demande de venir lui bouffer les seins, ce que je fais avec une pointe d’hésitation, mais une fois ma langue et ma bouche sur ces aréoles, plus moyen de m’en défaire, j’adore lui bouffer les seins et jouer avec ses tétons sucrés.

Elle me demande ensuite de lui en mettre sur la motte pour que je vienne lui faire autant de bien. J’ai passé 30 minutes à lui bouffer la chatte, ce que je fais volontiers. Nous avons passer 6 mois à nous bouffer mutuellement la chatte et les seins tous les jours, jusqu’à ce qu’elle déménage. Depuis je reste lesbienne avec un grand plaisir.